Le temple de renommée, traduction canadienne du « Hall Of Fame » américain est une pratique de ce continent qui consiste à honorer ceux qui ont réalisé des choses majeures dans un domaine. En France, ce pourrait être le Panthéon, mais ça manque de vie. Nous préférons le « Hall of Fame ».

Alors dans le domaine Strana, voici le « Temple de la Renommée » avec par ordre d’apparition dans le projet:

L’architecte qui a dessiné l’Integral 43. Sans lui et son soutien, Strana ne serait pas là.

Le constructeur de la coque, expert en chaudronnerie industrielle. Il a malheureusement fermé ses portes depuis.

Le constructeur du roof et des merveilleux voiliers de régate Aebi 850 et Aebi 950. Toujours prêt à partager son expérience et ses idées sur la construction navale.

Un ami navigateur, constructeur d’un dériveur en bois, qui a mis à notre disposition son savoir-faire et sa machine-outil à commande numérique pour usiner les dérives et les safrans.

Un ami lausannois, avide d’expériences aventureuses, qui est venu se frotter à la poussière du chantier. Son optimisme nous a fait du bien.

Un transporteur méticuleux et efficace. Associé à Mediaco, il a sorti Strana du jardin et l’a mené Strana à bon port.

Une équipe solide de spécialistes du gréement. Malgré leur forte notoriété et la production intensive de mâts pour l’industrie nautique, ils ont pris le temps de nous suivre dans ce projet à l’unité, toujours avec le sourire.

Que dire de plus que la texte de présentation sur sa page d’accueil ? Si ce n’est que c’est vrai, et en plus, fait avec humour.

Un maître voilier qui connaît bien l’Integral 43 et qui nous a confectionné une belle garde-robe avec le service qui va avec. Le dernier coup de pinceau qui a transformé Strana en voilier.